Newsletter ANP3SM

Chers(e) Amis(e)s,

L'ANP3SM innove cette année avec la publication de cette newsletter qui va servir de lien avec vous et avec toute la communauté qui s'intéresse à l'approche globale, à la douleur du patient en santé mentale et des personnes atteintes du Trouble du Spectre Autistique.

Cette newsletter est la vôtre, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et propositions d'envois pour la publication. C'est un espace de parole, un lieu de vie de notre Association.
Aude Evrard de COMM Santé reste votre interlocutrice : aude.evrard@comm-sante.com

NOUVEAUTÉS

ANP3SM est heureuse d’annoncer la signature d’une coopération avec la Société Américaine AMP: the Association of Medicine and Psychiatry. La présidente de l’AMP, le Professeur Sarah RIVELLI et le président de l’ANP3SM, le Dr Djea SARAVANE ont signé officiellement ce traité d’amitié à Chicago le 5 Octobre 2013.

o L’ANP3SM accueille aussi l’AMEBUS : Association de Médecine Buccale Spécialisée.
Pour en savoir plus : cliquez ici


PUBLICATIONS

o L’Institut UPSA de la Douleur (IUD) vient d’éditer un nouvel ouvrage : "Thérapies à Médiation Corporelle de la douleur" Livre disponible en téléchargement sur le site de l’IUD.

o 6e édition : "Douleur et Santé Mentale" dédiée à la pluridisciplinarité de la douleur en santé mentale.

o 42e édition de la Lettre de l’IUD dédiée à la douleur et aspects émotionnels.
Ces deux lettres sont téléchargeables ici.

FOCUS

À lire les travaux de la Mission d’Information sur la Santé Mentale et l’avenir de la Psychiatrie, (rapporteur M. Denys ROBILIARD), adoptés par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale.

On recommande particulièrement
Les pages 34-35 Un cloisonnement entre le somatique et la psychiatrie
Les pages 62-63 La prise en charge des maladies somatiques

La SFETD (Société Française d’Étude et de Traitement de la Douleur), la SFAR (Société Française d'Anesthésie Réanimation), l'ANP3SM, l'AFVD (Association Francophone pour Vaincre la Douleur) regrettent le report du programme qui devait être présenté fin 2013 (voir dépêche APM du 12/07/2013). Quoiqu'il en soit, si le programme est publié, l'absence 'probable' de financement reste un facteur limitant

Les recommandations de bonnes pratiques de l'HAS sur "l'évaluation et la prise en charge de la douleur en santé mentale".
L'ANP3SM et le CNPP-CNQSP ont été désignés par l'HAS pour la rédaction de ces recommandations. Le président de l'ANP3SM dirige le groupe d'experts, la note de cadrage a été adoptée par la Commission de l'HAS en septembre 2013. Ces recommandations vont servir de référence nationale pour la douleur en santé mentale, axées sur la pratique : détection, évaluation, prise en charge thérapeutique (pharmacologique et non pharmacologique).
- Le Réseau National Douleur en Santé Mentale est en cours d'élaboration d'une étude dans le cadre de l'évaluation de la douleur chez le patient dyscommunicant. Cette étude sera proposée à tous les membres du réseau et à d'autres sur la base du volontariat et servira à la validation d'une échelle d'hétéro évaluation spécifique.
- L'AFSOS (Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support) et son président le professeur Ivan KRAKOWSKI a pris contact avec le président de l'ANP3SM. La proposition de création d'un groupe de travail pluri professionnel de Soins de Support en Santé Mentale a été actée. L'émergence de la pathologie cancéreuse chez les patients souffrant de pathologie mentale va servir à ce groupe de travail (oncologue, psychiatre, somaticien, paramédical, etc.) à l'élaboration de protocoles de soins oncologiques de support spécifiques adaptés à notre population.